@ECOLOGIEI

@ECOLOGIEI
2008 création du Blog, From Paris, France : 2006 création du HUB (VIADEO) *21ème Siècle-'ECOLOGIE & INNOVATION': DEVELOPPEMENT DURABLE DU XXIe siècle!2.0* Think Tank International : + de 3000 membres. *Morgane BRAVO Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences Politiques... « Euroblogeur »...2002 en France : Candidate (titulaire) aux élections Législatives, dans la 14ème Circonscription de Paris. 16e arrondissement (Sud). Fondatrice *Morgane BRAVO, from Paris, France. She's graduate Lawyer and have a Master’s degree in Diplomacy & Political Science...Diplomatic experience.

mardi 14 mars 2017

*Comment traiter les déchets en Europe ?*

L'Europe doit réduire la mise en décharge et le gaspillage alimentaire, gérer et améliorer le recyclage des déchets d'emballages : tels sont les principaux objectifs du « paquet déchets » qui sera adopté par le Parlement européen lors de sa session de mars à Strasbourg.


L'UE produit plus de 79 milliards de tonnes des déchets d'emballage chaque année. Et cette quantité ne cesse de croître. Moins de la moitié est recyclé ou transformé en compost.Des centres de tri comme celui-ci à Bruxelles sont déjà très demandés. Tout ce qu'on peut réemployer, il faut le réemployer. Alors le recyclage sert à réemployer les choses qu'on n'emploie plus. Il faut peut-être officialiser au niveau européen, ce qu'est du métal, ce qu'est un carton, ce qu'est du papier. Si les citoyens recyclent et trient correctement leurs déchets, ils comprendront qu'ils contribuent à un marché, et ce qui pourrait être un gaspillage pour eux a une valeur économique réelle. Le Parlement européen a fixé un nouvel objectif : 70 % de tous les déchets devraient être recyclés d'ici 2030contre seulement 44 % aujourd'hui.Un tiers des déchets municipaux sont mis en décharge. Bien que pour certains États membres, c'est plus. Ici, en Grèce, trois quarts de tout ce qui est jeté finit dans une décharge comme celle-ci.Je pense que les sites d'enfouissement devraient être éliminés, mais seulement s'ils peuvent être remplacés par d'autres structures qui répondent aux exigences de l'UE. Simplement construire un site et transférer les ordures dans une autre décharge n'est pas la solution. Je ne pense pas que l'UE devrait donner plus de temps à notre pays parce que cela entraînera des délais supplémentaires, comme nous l'avons vu jusqu'ici. Nous ne devrions pas être trop stricts avec ces pays. Nous devrions leur prêter main-forte et les aider à mettre en place l'infrastructure nécessaire pour recycler comme souhaité. En 2030, les législateurs européens espèrent compter sur des décharges pour seulement 5 % de tous les déchets.88 millions de tonnes de denrées alimentaires sont gaspillées dans l'UE chaque année, principalement par les ménages. Certains d'entre eux ont déjà changé leur façon de vivre. Pour cette famille espagnole vivant à Bruxelles, le compostage est tout nouveau et les restes ne sont jamais ignorés. J'ai l'impression que toute la chaîne alimentaire, de la production dans les fermes ou à la campagne jusqu'au consommateur final, pourrait être énormément améliorée. C'est une question environnementale, mais aussi morale et éthique. Il est inacceptable de gaspiller autant de nourriture.Le rapport de Simona Bonafè conclut que rien qui soit comestible ou réutilisable ne devrait être jeté. C'est la seule façon dont l'Europe peut atteindre son objectif de réduction des déchets alimentaires de moitié d'ici 2030.

Morgane BRAVO,
Fondatrice du HUB @EcologieI
@MorganeBravo